Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site Internet.

En continuant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Pour plus d'informations, veuillez consulter la page Politique de confidentialité

Les différentes aides à domicile pour les seniors

Les différentes aides à domicile pour les seniors

Pouvoir rester chez soi est la préoccupation principale des seniors. 

Mais avec le temps, la gestion du quotidien devient de plus en plus compliquée à assumer. L’aide à domicile devient alors la solution pour palier cela.

 

Ces services se développent de plus en plus mais connaissez-vous les différents types d’aides à domicile qui existent ?

Il existe deux aides principales : l’aide à la vie sociale et les soins infirmiers à domicile.

L’aide à domicile prend la relève sur toutes les tâches que les seniors ne peuvent plus assumer seuls tel que :

·       l’entretien de la maison (ménage, lessive, repassage, …)

·       l'aide à la vie quotidienne (faire les courses, préparer les repas, ...),

·       la toilette

·       l'aide pour les démarches administratives

 

Cette aide à domicile permet de lutter également contre l’isolement et la solitude des personnes âgées. Garder un lien social est déterminant pour le moral et le bien-être de nos ainés.

 

Comment être sécurisé entre les passages des aides à domicile?

 

En complément des aides à domicile, il peut être sécurisant d’avoir recours à la télé-assistance.

Il est en effet rare que la personne à domicile ait pour veiller sur elle quelqu'un en permanence à ses côtés. Ceci est souvent source d’inquiétude pour la personne à domicile mais également pour sa famille.

La télé-assistance ou télé-alarme est donc là pour pallier cela.

Elle permet de détecter les situations suspectes, comme les malaises et les chutes, et prévient les secours.

 

A qui d’autre peut-on faire appel ?

 

Les associations d’aides à domicile proposent souvent également des services de dépannage à domicile pour les petits travaux.

Elles pourront donc vous envoyer des réparateurs et des personnes pour vous installer de petits accessoires d’aménagement de votre domicile (pose de barres d'appui par exemple).

 

Et les infirmiers dans tout ça?

 

Les services de soins infirmiers à domicile contribuent à prévenir la perte d’autonomie, à limiter les incapacités, à lutter contre l’isolement et contribuent ainsi à retarder l’admission dans des établissements sociaux et médico-sociaux. Les infirmiers jouent donc un rôle extrêmement important. Leurs attributions principales sont d’assurer les soins, de surveiller l’état général du patient, de préparer et distribuer les médicaments et de veiller à la bonne hygiène générale de la personne en charge.

 

Des prestations paramédicales de pédicures podologues, de kinésithérapeutes, d’ergothérapeutes et de psychologues sont également disponibles dans le cadre des services de soins infirmiers à domicile. Pour être prise en charge par la Sécurité sociale, cette forme d’aide à domicile doit être prescrite par un médecin. Les soins paramédicaux seront, eux, à payer à l’acte.

 

Comment financer l’aide à domicile ?

 

Les prestations d’aide à domicile sont dispensées par des associations et des entreprises du secteur privé. Vous avez également la possibilité d’employer une personne indépendante. Les prix varieront en fonction :

- du type de service d’aide à domicile

- de son statut : privé ou associatif,

- de votre zone géographique.

 

L’Allocation Personnalisée à l’Autonomie (APA) est l’aide financière principale octroyée aux seniors pour financer l’aide à domicile. Cette demande d’aide se fait auprès du conseil départemental qui vous enverra une personne pour évaluer votre degré d’autonomie à votre domicile. Vos proches et un médecin de votre choix peuvent être présents lors de cette visite d’évaluation. Le professionnel qui vient à votre domicile va vérifier que vous remplissez les conditions de perte d’autonomie nécessaires à l’attribution de l’APA. Il utilise pour cela une grille nationale qui lui permet de déterminer à quel GIR (groupe iso-ressources) correspond votre perte d’autonomie.

Ce GIR est important car il va déterminer si vous pouvez ou non bénéficier de l’APA :

  • votre perte d’autonomie est évaluée en GIR 1, 2, 3 ou 4 : vous pouvez bénéficier de l’APA ;
  • votre perte d’autonomie est évaluée en GIR 5 et 6 : vous ne pouvez pas bénéficier de l’APA.

Ce GIR va aussi déterminer le montant maximal de l’aide qui pourra vous être accordé car le montant d’APA accordé ne peut pas dépasser un montant maximal différent pour chaque GIR.

Les personnes n’ayant pas droit à l’APA (GIR 5-6), mais dont l’état de santé justifie l’intervention d’une aide à domicile, peuvent bénéficier de l’aide sociale. L’aide-ménagère pour la personne âgée est soumise à condition de ressources. Elle est versée soit par le département, soit par la caisse de retraite (en fonction des revenus de la personne âgée qui demande un financement de son aide à domicile).

 A lire aussi l'article sur les aides financières pour le maintien à domicile des seniors.

Abonnez-vous à Senior Boutique pour nous suivre sur votre fils d'actualité!


Commentaires